La pintade : les choses essentielles à savoir sur cette délicieuse volaille

Vous souhaitez en apprendre davantage sur la pintade, ce mets que vous adorez déguster. Vous voulez tout savoir sur sa cuisson, ses atouts sur la santé et la nutrition et sa conservation. Découvrez dans cet article l’ essentiel sur cette volaille afin de prendre encore plus de plaisir à la déguster.

La pintade, comment la cuire ?

Pour cuire la pintade, ce gallinacé de la famille des Numididae, plusieurs façons s’offrent à vous comme rôtie au four, en papillote, sautée en cocotte, etc. La pintade ayant tendance à être sèche du fait qu’elle est pauvre en matière grasse, il vous est conseillé les 2 astuces suivantes :

A découvrir également : Pourquoi met-on du sel dans le beurre ?

  • pour une cuisson en cocotte : cette façon de la cuire est idéale, mais avec un temps réduit et un feu modéré ;
  • pour une cuisson au four : ajouter un ramequin d’eau et arroser régulièrement votre pintade avec son jus de cuisson.

Pour réaliser une cuisson parfaite de votre volaille, n’hésitez pas à suivre les conseils d’un professionnel en cuisine sur lapintade.eu. Vous êtes ainsi sûr de ravir vos convives.

La pintade, quels sont ses atouts sur la santé et la nutrition ?

La pintade grâce à sa teneur en matière grasse faible (4 à 5 g de lipides pour 100 g) est peu calorique. Par contre, avec 23 g pour une portion de 100 g, elle est d’une grande richesse protéinique. Elle apporte également une dose de micronutriment comme le zinc (10 % des besoins journaliers pour 100 g) et de la vitamine B3 utile dans la production d’ énergie. 

A lire aussi : Comment trouver les meilleurs endroits pour déguster un burger à Paris?

Consommer de la volaille est donc un allié pour les personnes souhaitant garder la ligne. Vous vous faites plaisir sans rougir !

La pintade, comment bien la conserver ?

Pour une pintade consommée rapidement après votre achat, gardez – la dans son emballage et placez votre volaille au réfrigérateur dans la partie la plus froide (0-4 °C). Elle se conservera ainsi 3 ou 4 jours, et ce, en se fiant à la date limite de consommation. Si vous souhaitez la conserver plus longtemps, privilégiez la congélation (-18 °C). Elle se conservera ainsi sur une période de 12 mois.

N’oubliez pas qu’une fois décongelée, vous devez consommer votre pintade dans les 48 H et ne surtout pas la recongeler. 

La pintade, les différentes recettes pour la sublimer

La pintade est une volaille polyvalente qui se prête à de nombreuses recettes. En voici quelques-unes pour sublimer cette viande :

Préchauffez votre four à 200°C (thermostat 6). Badigeonnez la pintade d’huile d’olive et saupoudrez-la avec des herbes fraîches hachées comme le thym, le romarin ou l’estragon. Salez et poivrez généreusement avant de mettre au four pour environ une heure.

Faites fondre du beurre dans une poêle puis faites revenir des champignons coupés en petits morceaux jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Ajoutez ensuite du persil frais haché ainsi que de l’ail émincé. Salez et poivrez selon vos goûts. Farcissez la pintade avec ce mélange de champignons puis enfournez pendant environ une heure à 180°C (thermostat 6).

Coupez des pommes en quartiers et faites-les revenir dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’ils soient légèrement caramélisés, ajoutez ensuite un oignon finement émincé et laissez cuire encore quelques minutes avant de retirer du feu.

Dans un plat allant au four, disposez la pintade salée/poivrée sur les pommes/oignon et versez dessus un verre de cidre brut. Enfournez pendant environ une heure à 180°C (thermostat 6).

Faites tremper les marrons dans de l’eau tiède puis égouttez-les avant de faire revenir des lardons fumés dans une poêle.

Dans un plat allant au four, disposez la pintade sur les marrons et ajoutez-y les lardons ainsi que deux gousses d’ail écrasées. Versez ensuite un verre de vin blanc sec et enfournez pour environ une heure à 180°C (thermostat 6).

Ce ne sont là que quelques exemples mais il existe bien sûr de nombreuses autres façons d’accommoder cette volaille savoureuse.

La pintade, les astuces pour la choisir et l’acheter de manière responsable et éthique

Choisir une pintade de qualité et la cuisiner avec soin est primordial, mais il faut s’assurer que cette volaille a été produite dans des conditions éthiques et respectueuses de l’environnement. Voici quelques astuces pour acheter sa pintade de manière responsable :

Le premier réflexe à avoir lorsque l’on achète une pintade est d’opter pour une production locale. Effectivement, cela permet non seulement d’avoir un produit plus frais, mais aussi de soutenir les producteurs locaux qui travaillent souvent dans des conditions plus durables.

Le label bio garantit que la pintade a été nourrie avec des aliments issus de l’agriculture biologique, sans OGM ni pesticides, et qu’elle a bénéficié d’une vie en plein air. Ce mode de production présente donc un intérêt écologique certain.

Il existe plusieurs labels ou certifications supplémentaires qui peuvent attester du bien-être animal (Label Rouge) ou encore du respect des normes sociales (commerce équitable). Il peut être intéressant de se renseigner sur ces différents critères avant d’acheter sa pintade.

Les produits industriels sont souvent associés à des pratiques peu recommandables tant au niveau social qu’environnemental. Ils ont tendance à contenir davantage d’additifs, ainsi qu’à être moins bons pour la santé.

Il n’est pas toujours facile de choisir sa pintade en conscience, car cela demande un minimum d’information. En suivant ces quelques astuces, il est possible de s’y retrouver et surtout de contribuer à un système de production plus durable et responsable.

vous pourriez aussi aimer