Que faut-il savoir par rapport aux accords mets et vins ?

L’accord mets et vins est une recherche continue et complexe. On peut aussi dire qu’elle est personnelle, car elle dépend des goûts de chacun. Dénicher le meilleur vin pour son entrée, pour son plat ou pour son dessert fait intervenir plusieurs de nos sens. Retrouvez dans cet article quelques règles de base qui vous permettront de trouver les vins qui se marient avec vos repas.

En quoi consistent les accords mets et vins ?

Les chefs et les sommeliers utilisent les accords mets et vins afin d’associer différents plats à plusieurs vins. Le but de ces associations est de relever aussi bien la saveur du plat ainsi que celle de la boisson. Il est important de notifier que le vin rouge est plus apprécié par les consommateurs français, suivi du rosé et enfin du blanc. Les restaurateurs doivent donc tenir compte des tendances en matière de consommation de vin dans leurs propres régions. Cela pourrait les aider à composer des accords mets et vins correspondants aux préférences de nombreux clients. Les boissons de la terrasse du larzac vin, pourraient être utilisées pour créer de belles associations avec les plats.

A découvrir également : Des plats cubains à emporter : la faim justifie tous les moyens

Les grands principes des accords mets et vins

Pour bien saisir les combinaisons et les réussir dans la mesure du possible, vous devez d’abord comprendre qu’il y a plusieurs sortes d’accords. Ces derniers vont également se diversifier selon la disposition du cuisinier et des goûts qu’il voudra relever. On commence par l’accord d’association de saveurs. Ici, il suffit de trouver la bonne association entre les arômes d’un vin et du plat.

Le second est l’accord de révélation. Dans cette combinaison, c’est le vin sélectionné qui va amener le plat vers une longueur en bouche soignée. On peut aussi chercher à concocter des accords d’amplification ou d’harmonie. Il s’agira de sélectionner une saveur similaire au plat et au vin pour dévoiler de nouvelles touches issues du plat.

A découvrir également : Quelques idées pour un barbecue original

Il y a également les accords de compensation.  Encore appelés accords freins, ces derniers permettent en réalité d’adoucir et d’équilibrer une saveur très forte d’un plat.

Pour finir, on a l’accord magique ou alchimie. C’est la combinaison la plus recherchée par tous les grands sommeliers, mais elle est très difficile à obtenir. Pour le réussir, il faut associer :

  • La bonne saveur au moment idéal ;
  • Le bon vin aux bons effluves ;
  • Présenter le vin et le plat à la température idéale, etc. Autant de facteurs assez difficiles à réunir.

Les embûches à éviter

En sommellerie, il existe des ingrédients qu’on appelle « intolérants ». En effet, ces derniers feront une mauvaise association avec les vins. Il s’agit entre autres du vinaigre, un surplus d’ail ou de piment. Par conséquent, il faut éviter ces divers produits, car ils pourraient altérer le palais et bousiller la dégustation du repas.

Le deuxième piège à éviter, c’est de commencer un repas par un vin très sucré ou très alcoolisé. Les vins très alcoolisés ou sucrés alourdissent le palais et ne permettent pas d’apprécier le reste du repas. L’idéal est de commencer par un vin blanc sec, ensuite vous pouvez passer au vin rouge et finir par un vin sucré.

Les vins à privilégier pour chaque type de plat

Maintenant que vous connaissez les pièges à éviter lors de l’association mets et vins, il est temps d’envisager les meilleurs accords possibles. Effectivement, tous les vins ne se marient pas avec n’importe quel plat.

Les viandes rouges ont besoin d’un vin rouge assez corsé qui peut résister aux saveurs intenses de la viande. Si vous servez un steak grillé ou un rôti, par exemple, optez pour un Bordeaux ou un Bourgogne.

Pour accompagner le poisson blanc, comme le bar ou la sole, préférez plutôt des vins blancs secs tels qu’un Sancerre ou un Chablis. Ces derniers permettent une bonne harmonie gustative en raison de leur acidité, qui s’accorde parfaitement au goût du poisson.

Le fromage, quant à lui, demande beaucoup plus d’attention lorsqu’on cherche à lui trouver son compagnon idéal : certains vins sublimeront votre plateau, tandis que d’autres feront ressortir des notes amères insoupçonnées dans vos produits laitiers favoris! Le choix dépendra surtout du type de fromage choisi : pour accompagner les fromages frais, tels que le chèvre et certainement autant que pour ceux affinés (Camembert), on optera plutôt pour des crus légers et fruités tels qu’un Sauvignon Blanc. Pour ceux ayant une pâte plus dense, comme l’emmental et autres Gouda • pourquoi pas notre ami Comté ? • on privilégiera cette fois-ci des vins rouges puissants, mais toutefois savoureux, comme le Bourgogne rouge.

N’hésitez pas à demander conseil à votre caviste ou sommelier pour vous aider dans vos choix. Car un bon accord mets et vins est avant tout une affaire de goût personnel et d’expérience culinaire !

Comment adapter les accords mets et vins en fonction des saisons et des occasions spéciales

Pensez à bien savoir que les accords mets et vins varient selon les saisons. Effectivement, en été, pensez à des plats légers et frais qui s’accompagneront à merveille avec un vin blanc sec ou rosé bien frais, tel qu’un Muscadet ou un Rosé de Provence. À l’inverse, en hiver, on privilégiera plutôt des plats plus riches tels que des viandes en sauce ou des gratins accompagnés de vins rouges corsés comme le Pinot Noir.

Certains moments particuliers appellent aussi à adapter ses accords mets et vins : pour une occasion festive comme Noël ou le Nouvel An par exemple, rien ne vous empêche de sortir vos meilleures bouteilles ! Les champagnes accompagneront parfaitement votre entrée tandis que les grands crus bordelais s’accorderont idéalement avec la viande rouge du plat principal. Pourquoi pas se laisser tenter aussi par un Sauternes pour accompagner un dessert fruité ?

N’hésitez pas à jouer sur les contrastes colorimétriques afin d’impressionner vos invités : associez ainsi une assiette colorée aux tonalités chaudes en agrémentant le tout d’un vin blanc sec aux reflets dorés. L’accord mets et vins nous apparaît comme un véritable art culinaire qui peut être adapté selon nos envies mais aussi selon les occasions. N’oubliez jamais que s’il faut avant tout faire confiance à votre propre goût et votre expérience culinaire, il est nécessaire de se faire accompagner par des professionnels pour choisir la meilleure association possible, afin d’éviter les déconvenues.

Alors n’attendez plus : invitez vos amis à partager un bon repas autour de vins savoureux et découvrez tout le plaisir d’un accord mets et vins réussi !

vous pourriez aussi aimer