Conservation des aliments : ce que vous devez savoir

Conserver des aliments à la maison c’est un acte banal que l’on fait tous les jours sans se poser de question. Le plus souvent, on procède par congélation pour conserver des aliments frais ou cuits afin de les consommer plus tard. En réfléchissant à ce phénomène, on se rend compte que c’est un magnifique atout qu’il aurait fallu créer s’il n’existait pas. Néanmoins, il existe d’autres techniques de conservation tout aussi efficaces. 

Conserver sereinement des aliments 

La conservation par le froid est certes la plus utilisée, mais elle n’est pas la seule méthode. Il existe des techniques traditionnelles qui aident également à conserver les aliments que ce soit sur le court ou le long terme. De prime à bord, on conserve un aliment dans le but de le consommer des jours ou des mois après sa récolte, sa fabrication ou son abattage.

A lire en complément : Shopping chocolat à Toulouse chez Tête de Cabosse

La technique de conservation doit donc être assez efficace pour permettre à l’aliment de préserver sa comestibilité, mais aussi ses propriétés nutritives et gustatives. Parmi les diverses méthodes qui sont pratiquées, on peut citer : la conservation par le froid ou par la chaleur, la modification de l’atmosphère, l’acidification ou l’élimination de l’eau. Puisque nous maîtrisons tous la conservation par le froid, nous allons parler maintenant de la conservation par la chaleur.  

La conservation par la chaleur 

Bien que plusieurs techniques de conservation par la chaleur soient pratiquées, toutes ont le même objectif. En effet, les techniques de conservation par la chaleur ont pour but de détruire tous les micro-organismes pathogènes qui entraînent la décomposition des aliments. Entre autres, la pasteurisation et le traitement UHT sont généralement employés de manière industrielle ou artisanale. Des machines spécialement conçues pour ces procédés sont utilisées en entreprise pour la conservation. Cependant, l’appertisation ou mise en conserve est une méthode que vous pouvez exploiter à la maison pour conserver vos aliments. 

A lire également : Pourquoi acheter un sac à tarte ?

  • la pasteurisation : cette méthode consiste en refroidir brutalement des aliments qui étaient initialement à une température inférieure à 100°C. La pasteurisation peut être faite en flash, de manière très rapide. C’est d’ailleurs le cas pour les jus de fruits frais ou le lait. En optant pour une telle méthode, on préserve les caractéristiques des aliments. Ceux-ci peuvent ensuite être conservés au frais sans problème.  
  • la méthode UHT : la technique du traitement à ultra haute température n’est pas très différente de la pasteurisation. Ici, l’aliment est porté à une haute température (plus de 135°C) pendant un très court moment (1 à 5 secondes), pour ensuite être rapidement refroidi. La différence avec cette technique est que le produit est conditionné aseptiquement par la suite. La méthode UHT permet une longue conservation à température ambiante.  
  • l’appertisation : également connue sous le nom de stérilisation, cette technique est idéale pour la conservation des aliments faits maison. Il sera question de porter les aliments à une température supérieure à 100°C dans des boîtes de conservation. Dans vos bocaux, mettez les aliments à conserver ainsi que de l’eau, cette eau se transformera en vapeur. Précisons que moins un aliment est acide, plus il faut augmenter la chaleur lors de la stérilisation. Ainsi, vous pourrez conserver fruits, légumes frais et plats préparés maison.