Abusez des fruits et légumes : ils vous protègent

Les spécialistes sont unanimes : pour chaque 200 grammes de fruits ou légumes consommés, les risques de maladies diminuent. L’idéal, c’est de prendre entre 200 et 800 grammes soit 5 fruits et légumes par jour. Voici ce qu’il faut savoir sur la consommation de fruits et légumes.

Consommation

Depuis 1998 et le lancement de la campagne dans le cadre du plan National de Nutrition santé, les études montrent une légère augmentation de la consommation de fruits et légumes. En un peu moins de 20 ans, on est passé de 300 à 350 grammes par jour de consommation de fruits et légumes. En revanche, en 60 ans, on peut dire que la consommation de fruits et de légumes a doublé. En effet, on est passé de 100 kg par an ou à plus de 190 kg par an.

A lire aussi : À Paris, un restaurant réhabilite les légumes moches

Quoi qu’il en soit, il faut manger au moins de 400g par jour. Autre précision : quand on parle de fruits, on englobe les fruits, les surgelés et les conservés. Au niveau nutritionnel, ils ont pratiquement les mêmes qualités nutritionnelles. Cependant, en ce qui concerne les conservés, il faudra prendre en compte leur teneur en sel.

Les maladies

Toutes les études ont montré que le fait de manger au moins 5 fruits et légumes par jour diminue sensiblement les risques de maladies. En effet, le gain en espérance de vie est très important, surtout si l’on sait que toutes les grandes pathologies que connait le monde occidental sont dues au surpoids et à la qualité de l’alimentation. En effet, on gagne environ 8% sur les maladies coronariennes et 16% sur les AVC. À partir de 800 grammes de fruits et de légumes par jour au marché de provence métropole, vous doublez toutes ces statistiques. À noter que le printemps et l’été sont les périodes idéales pour manger des légumes.

A lire également :

Cuisson

On sait que les vitamines sont très fragiles. Il faut alors veiller à la préparation de vos fruits et légumes afin d’éviter de perdre les nutriments. Aussi, plus on attend après leur cueillette, plus il y a déperdition des nutriments. Pensez alors à préparer fruits et légumes aussitôt après leur cueillette afin de préserver toutes leurs vertus. Pour la cuisson, elle reste importante, car il y a beaucoup d’aliments que l’on ne pourrait manger sans une cuisson optimale. Par exemple, on a le poireau qui, une fois cuit, permet de mieux assimiler le lycopèneou le béta-carotène.